Notre lancement de campagne fut très convivial !

Publié le par Hélène GEOFFROY

 CBO 0033 

 

 Nous étions cette année plus de 160 (militants socialistes, responsables associatifs, citoyens de notre ville) à nous réunir à la Mairie annexe, dans le Sud de notre ville, pour partager un moment convivial.

J'avais proposé à Jean-Jack QUEYRANNE, Najat VALLAUD-BELKACEM et Jérôme STURLA de nous rejoindre pour commencer cette cérémonie de vœux et de lancement de campagne par de brèves interventions politiques, une invitation qu'ils nous ont fait le plaisir d'accepter.

 

voeux 0850

Notre député Jean-Jack QUEYRANNE, qui a accepté d’être le président d’honneur de mon comité de soutien, aura insisté sur la faillite politique de Nicolas SARKOZY, sous le mandat duquel les inégalités sociales se sont largement creusées, avec d'un côté le bouclier fiscal pour les plus riches, de l'autre l'augmentation de la fiscalité indirecte ou le recul des acquis sociaux comme avec la "réforme" des retraites, qui ne règle rien, puisqu'une nouvelle réforme systémique est promise par le Gouvernement pour 2013 (soit après l'élection présidentielle!). Jean-Jack QUEYRANNE a donc insisté sur la nécessité de sanctionner politiquement la majorité de Droite lors des prochaines élections cantonales, pour mettre un point d'arrêt à sa logique de marchandisation sans retenue des Services Publics ou des protections sociales.

De leur côté, Jérôme STURLA et Najat VALLAUD-BELKACEM, qui siègent à mes côtés au Conseil Général du Rhône, dans le groupe Socialiste (le principal groupe d'opposition dans ce Département du Rhône) ont eu une autre approche. Forts de leur expérience de conseillers généraux, ils ont mis en avant le rôle de contre-pouvoir social, de bouclier social grâce à ses compétences importantes sur le RSA, la petite enfance, les collèges, les personnes âgées ou le handicap. Chacun a redit la possibilité pour le Parti Socialiste de faire basculer le Département, en s'appuyant sur la mobilisation des rhôdaniens.

 

voeux

Enfin, j'ai demandé à Yves CARTHAILLAC de prendre la parole. Ce médecin très connu dans le Sud de Vaulx-en-Velin est aussi le président de mon comité de soutien comme candidate au Conseil Général. Représentant de la "société civile" comme il se définit, non-socialiste comme il ne manque pas avec humour de le rappeler, il explique pourquoi il a souhaité présider mon comité de soutien, comme une reconnaissance de mon investissement militant, sur le terrain. Je n'oserai pas répéter les mots plein de sympathie qu'il a eu pour moi, je me contenterai de dire qu'il nous a permis de terminer sur une note légère et d'humanisme la partie politique avant que nous nous retrouvions tous pour la partie conviviale de la soirée.

 voeux 0847

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article